top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurALLM

Comment apaiser ses combats intérieurs ?

Quand tout notre être est un champ de bataille, comment médiatiser la paix ?


Je suis quelqu’un qui a toujours souhaité comprendre comment faire pour vivre de manière apaisée. J'ai cherché à le comprendre parce que j'en avais terriblement besoin.

Depuis toute petite, à l'intérieur de moi, un combat faisait rage... Une colère immense. Une douleur existentielle qui me faisait dire : "Pourquoi suis-je sur cette terre si c'est pour souffrir, maman ?"


Quand les émotions nous font vivre des sinusoïdes, quand les imprévus nous perturbent outre mesure, quand les relations sont difficiles, comment faire pour être à l’autre, l’accepter, s’accepter, construire une relation paisible, qu’elle soit amicale, amoureuse, professionnelle ou personnelle ? Comment respecter et faire respecter ses besoins avec bienveillance ? Comment respecter ceux des autres ? Comment tisser une relation stable avec soi-même et les autres ? Comment être une mère qui réussit aussi à être une femme et une professionnelle ? Comment s’accepter avec ses défauts ? Comment faire avec ce que je suis ? Comment trouver une stabilité dans le changement ? Une stabilité dans le mouvement ? Une stabilité dans l’imprévu ?

Tout au long de ma vie, ces questions m'ont obnubilée... et la question fondamentale : "Comment faire pour vivre sans avoir l'impression de constamment subir ?"


Bien sûr, il y eut des accalmies, des moments plus faciles... bien sûr. Et heureusement.


Mais la question fondamentale revenait cycliquement.


Je ne prétends pas avoir tout réglé. Mais aujourd'hui, j'ai une meilleure connaissance de mon fonctionnement. J'ai également des outils pour mieux réguler mes émotions, ma sensibilité. Pour mieux m'accepter.

En voici un :


Le Théâtre Intérieur

Il s'agit de revenir à soi et de questionner ce qui se passe là, maintenant, à l’intérieur de soi. D'identifier toutes ces part en nous qui se combattent, se tiraillent. De travailler avec ces personnages à l'intérieur de soi qui construisent et animent notre comédie intérieure (ou notre drame !), plus ou moins consciemment. Tous ces personnages qui s'aiment, se chamaillent, se boudent, se détestent...

On a souvent l'image du "petit ange" et du "petit diable" mais ils sont bien plus nombreux, bien plus complexes, bien plus divers que cela... Cette part qui dit :"il faut", cette autre qui dit : "je dois", cette autre encore qui dit : "je veux être libre" et celle-là : "je veux de la joie" et encore celle-ci : "j’en ai assez" et encore : "pourquoi est-ce que cela m’arrive à moi"… Chacun de ses personnages a son rôle à jouer, chacun a son intention, son objectif.



L'idée est d'aller à leur rencontre. Se mettre dans une position confortable (assise ou allongée), porter son attention sur sa respiration et aller connecter un premier personnage. Lui demander son nom, sa fonction/son rôle et son objectif pour soi.

Par exemple :

"- Qui es-tu ?

- Je suis ta colère

- Quel est ton rôle ?

- De protéger tes limites

- Dans cette situation, là, quel est ton objectif ?

- De te protéger en évitant que l'on abuse de ta confiance.

- Donc tu n'as pas confiance dans cette personne ?

- Pas pour l'instant.

- De quoi aurais-tu besoin pour avoir confiance ?

- De plus de temps."


Et puis, aller connecter l'autre partie de soi qui est en conflit avec ce personnage de la colère :

" - Qui es-tu ?

- Je suis la confiance

- Quel est ton rôle ?

- De nouer des liens avec les autres

- Dans cette situation, là, quel est ton objectif ?

- Ben... que tu aies une nouvelle relation !

- Donc tu as confiance dans cette personne ?

- Oui !"


En mettant en relation chacun de ces personnages, en les écoutant, en les accordant, une clarté émerge, une meilleure compréhension :

" [à la Confiance :] Colère a besoin de plus de temps pour faire confiance à cette personne, est-ce que tu pourrais éviter de t'emballer ?

- Ben oui mais bon... combien de temps il lui faut ? Comment saura-t-elle que c'est bon ? ou pas ?

- Colère ?

- Ben je dois d'abord voir si la personne tient ses engagements, elle a proposé beaucoup de choses chouettes mais pour l'instant, rien n'est concret...

- Confiance, tu es d'accord ?

- Oui, ça me va pour l'instant.

Vous pouvez également utiliser des dessins et médiatiser le dialogue avec des couleurs, des bulles de BD... ou bien utiliser un journal ou même... des marionnettes ! Laissez parler votre imagination et votre créativité.

Alors , évidemment, c'est comme dans une famille ! Parfois ce n'est pas si simple d'accorder tous et chacun... il y a des négociations, des compromis, des statuts quo...

Mais, avoir la conscience de ce qu'il se passe en soi permet de mieux vivre la situation.

De mieux s'ajuster à ce qui est.


Bonne découverte de tous ces personnages qui font de vous ce que vous êtes !

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


Post: Blog2 Post
bottom of page